Parlons de Gaulle

25 Déc

Le gaullisme c’est défendre les instituions dans leur logique présidentielle, voir plébiscitaire. C’est parler au nom d’une France éternelle, rétive à toute atteinte à sa souveraineté et volontiers frondeuse quand il s’agit de marquer ses distances avec la puissance (l’empire) américaine. C’est aussi cultiver une fibre sociale, la participation.

Mais aujourd’hui l’héritage gaulliste est largement menacé. A chaque étape de l’histoire des « héritiers » du gaullisme, la référence s’est diluée: « le pompidolisme » a marqué une étape vers le conservatisme, le « chiraquisme » s’est rapproché du libéralisme, et enfin (ou malheureusement) le « sarkozysme » prend ses distances avec le modèle français et se rapproche des États-Unis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :